Le QR code fait parler les packagings


Le QR code est de plus en plus utilisé. Cette technologie puissante et peu onéreuse s’adapte à de multiples utilisations.

Inséré sur un packaging le QR code permet notamment de diffuser des explications sur le produit, qui seront directement consultables par les clients sur leur smartphone, depuis le rayon en point de vente ou chez eux lorsqu’ils souhaiterons utiliser le produit.

Voici un exemple très (trop ?) simple de ce qui peut être fait :

– La marque Fertiligène propose des semences de fleurs pour limiter le développement des mauvaises herbes. Afin de donner plus d’explications sur ce produit un QR code a été apposé sur le packaging

En scannant le code, l’utilisateur accède à une petite vidéo de 30secondes présentant les avantages du produit.

Notre analyse :

– Le QR code est très visible, ce qui est une bonne chose

– Il manque peut être une petite phrase précisant aux utilisateurs la marche à suivre

– L’objectif ici était semble t-il de proposer du contenu adapté à une consultation en point de vente. La vidéo est en effet très axée sur le discours commercial : cela ressemble à un spot publicitaire TV. Nous pouvons regretter qu’il n’y ai pas plus de contenus.

Nous aurions pu imaginer un jeu concours, une galerie de photos, des échanges de conseils ou d’expériences autour du produit, un catalogue produits complet, etc…

Le packaging est votre 1er outil de communication, pourquoi ne pas soigner le dispositif accessible via le QR code ? Le coût ramené à l’exemplaire est pourtant souvent quasi nul même pour un dispositif de très haute qualité.

Saluons tout de même l’initiative de la marque Fertiligène.

Contactez-nous si vous souhaitez utiliser le QR code sur vos packagings.

Publicités

Le QR code transforme les emballages de fruits rouges en 1 jeu interactif !


Flasher un QR code c’est un geste ludique qui peut vite devenir un jeu. La marque US California Giant l’a bien compris et engage les consommateurs à scanner des QR codes sur ses packagings.

100$ sont à gagner chaque semaine. Le nom du vainqueur est annoncé sur la page facebook de la marque qui profite du canal de communication ouvert par le QR code, depuis les rayons de supermarché, pour plonger l’utilisateur dans son univers de marque et pour lui fournir des recettes à base de fruit rouge.

4 points nous semblent intéressant dans cette utilisation :

– Un call to action clair : « Win ! »

– Une utilisation ludique du QR code

– L’ouverture d’un canal de communication bidirectionnel depuis les rayons du distributeur

– La collecte d’infos clients à moindre cout pour la mise en place d’un programme de marketing direct

Infographie : Comment le mobile boulverse le process d’achat aux USA ?


Selon A.G. Lafley (ancien CEO de P&G), le premier moment de vérité est le moment ou le consommateur s’approche du rayon et y trouve votre produit.

Ce premier moment de vérité est en train d’être boulversé par les usages web mobiles rendus possibles par les Smartphones. Les utilisateurs peuvent désormais obtenir des informations riches sur les produits, comparer les fonctionnalités et les prix directement depuis les rayons du magasin et ce d’autant plus facilement qu’ils sont invités à le faire en scannant un QR code.
L’équipe de Momads a compilé les derniers chiffres sur le sujet et a découvert des croissances si impressionnantes qu’elle a réalisé l’infographie ci-dessous.
(Sources : Foresee, Scanlife, Yahoo et Motorola)

Traduit de l’anglais ; source Momads

According to A.G. Lafley (former CEO of P&G), the first Moment of Truth is the moment a consumer walks up to a store shelf and finds the product stocked.

The first Moment of Truth is going mobile, as consumers increasingly use their mobile phones to get information about products, compare features and prices at home AND at the store.

We looked at the latest research. We found the numbers so impressive, we decided to put them in an infographic (click image to enlarge).

Thank you Foresee, Scanlife, Yahoo and Motorola for publishing your research.

Tesco : le marketing mobile en point de vente passe par le code barre


Tesco est décidément très actif sur le mobile et en particulier sur les services basés sur le scan de codes barres. Ce grand distributeur montre la voie de ce que sera le marketing mobile en point de vente dans les prochaines années.

1/ En octobre Tesco avait réalisé une première opération de pré-commande en magasin. Il suffisait aux clients de scanner le QR code sur la PLV ci-dessous pour pré-commander le dernier volet du jeux Call of Duty. (article ici)

2/ En début d’année Tesco proposait la première pub TV pour une application de scan de codes barres permettant l’ajout automatique de chaque article scanné au panier de l’e-boutique tesco . La campagne au nom évocateur de « From your scan to our van » peut être vue ici

 

3/ Depuis le weekend dernier, Tesco permet une nouvelle pré-commande depuis une PLV en magasin en scannant un QR code.

En scannant le code, l’utilisateur est dirigé vers la version mobile du site d’e-commerce du distributeur. Il peut réserver sa console qui lui sera livrée le 25 mars.

Pour le théatre du Chatelet: SOS myelefant


La dernière affiche réalisée par le Théâtre du Châtelet contient déjà un QR code, alors pourquoi utiliser myelefant ? Pourquoi passer par un service externe quand on peut le faire soi même?

Eh bien, parce que quand on le fait soi même, on peut faire des erreurs
Voila la dernière affiche du châtelet pour My Fair Lady:

Effecitvement, il ya bien un QR. Si si en bas à gauche, regardez bien… et voila sur quoi ca renvoie.

Pour ceux qui suivent un peu ce blog, ce n’est pas la première fois qu’on le dit, mais répétons le encore: un QR n’est PAS fait pour envoyer sur un site WEB! pour tout un tas de raisons mais principalement pour une question d’ergonomie.

En 30 secondes sur myelefant, j’ai créé le code suivant:

qui donne ca, si vous ne voulez pas le flasher.

C’est mieux, non? Une video, une image, facebook, un plan… que demande le peuple?

je me demande….

C.

Le QR code, le plus court chemin de votre vitrine à votre caisse ?


Comment capitaliser sur vos vitrines et quantifier leur efficacité ? Ce coiffeur de Washington nous met sur le voie. Le principe est très simple :

1/ Attirer l’oeil du passant en stickant de nombreux QR codes colorés :

2/ Offrez une réduction aux personnes qui scannent le code

Une mécanique très simple dont vous pouvez piloter l’efficacité au quotidien en faisant évoluer la nature de l’offre sans changer le code affiché en vitrine.

Contactez-nous si vous souhaitez tester ce concept sur vos vitrines.

Source ici

La voiture 14 se met aux QR


A l’occasion des grandes transhumances de fin d’année j’ai repéré ce gros QR dans la voiture Bar du TGV.

En le flashant, on accède aux informations nutritionnelles des produits vendus dans le bar.

Bon, c’est vraiment très simple, mais au moins ca fonctionne  bien. Le code est bien visible, la page derrière est facilement lisible. Je pense d’ailleurs qu’il s’agit d’une simple image (JPG).

Ceci dit on aurait pu leur recommander d’améliorer la page en prenant en compte deux choses.

1/ le lieu. Nous sommes dans un train, fendant l’air à 300Km/h donc la réception n’est pas forcément optimale. Il aurait pu être intéressant d’alléger la page au maximum pour faciliter sa consultation. On aurait donc pu créer une vrai page HTML (un simple tableau en couleur) plutôt que de mettre une image qui est par définition plus lourde et qui se resize moins bien

2/ le contenu. Est-ce qu’un tableau nutritionnel a vraiment de l’intérêt pour les utilisateurs ? Je me le demande.  Par contre, si on pouvait avoir accès au catalogue des films à louer, aux magazines à acheter, ca aurait pu être plus intéressant.

Pour conclure, c’est un point de plus pour la visibilité des QR. Mais ce n’est pas encore une preuve de la pertinence de cette techno. Encore un peu trivial à mon gout.

N’hésitez pas à vous faire accompagner pour réaliser vos campagnes de QR. Contactez nous, c’est notre métier ! contact@myelefant.com
C.

%d blogueurs aiment cette page :